Catégories
Conseils

Provins: Comment visiter la cité médiévale pendant les vacances ?

Curieuse ou simplement en quête de nouvelles expériences, j’attends les vacances avec impatience pour les réaliser. Ma mère me dit toujours : « Tu vas pouvoir recharger tes batteries, te reposer… » Bien sûr maman ! Petit conseil : ne jamais contredire les sages paroles de ses parents ! Surtout, ce qui me fait envie, c’est de tenter des activités originales, histoire de couper vraiment avec le train train quotidien. Tout un tas de désirs, difficile à concrétiser, aujourd’hui, avec cette satanée pandémie !

Depuis le temps « des précautions pour lutter contre la propagation du Covid-19 », impossible d’envisager de partager un moment découverte dans un lieu clos. Alors pour ne pas finir comme Robinson sur son île, j’ai pu compter sur les réseaux sociaux. Heureusement ! Facebook, Twitter, Instagram…

Une bonne chose qui a ses limites ! Même dans cette forme de communication, la lassitude s’installe. Force est de constater que j’aime le live, le spontané ! Et comme beaucoup d’entre vous, je veux reprendre des échanges « normaux ». Cadrés, avec moulte-précautions bien entendu ! Provins Tourisme l’a compris.

« Un esprit sain dans un corps sain !  » C’est l’objectif fixé par les organisateurs de Provins Tourisme. A Provins, observe le Mode d’emploi pour allier vacances plaisir de la bouche, équilibre physique et bien être santé. J’ai regardé pour toi au plus près le menu de ces 3 journées. Et si ça te tente, tu trouveras à la fin de l’article les liens pratiques pour organiser ton escapade.

Provins, une journée escapade gourmande et sportive

Quoi de mieux qu’une bonne recette médiévale pour démarrer ma journée en beauté. Rendez-vous est pris avec dame Corinne à 10h30 ! Avec bonne humeur, elle m’invite à mettre la main à la patte pour réaliser une délicieuse arboulastre verde, quiche aux herbes aromatiques. Intimidée mais très volontaire, je m’applique en suivant scrupuleusement ses conseils. Cette recette date du XIVème siècle. Pour moi, c’est un sacré saut dans le passé, j’ai alors très envie de réussir mon atterrissage !

On m’a bien informé que cette quiche, nous allions la déguster ensemble pour le déjeuner. Donc challenge à relever, encore plus puissant. A midi, j’ai aussi goûté à la galette de pois chiche, la visitandine aux amandes que l’équipe a préparé en amont. Excellentes ! Ambiance conviviale pour le déjeuner, un vrai régal.

13h30 ! Tous les participants ont profité d’une pause digestive. Au programme, 1h30 de Skike Trek. Sport que je découvre, même si je me suis un peu renseignée sur le net.

L’association Skike Trek 77 nous le fait découvrir. Un mix entre roller, marche nordique et ski de fond. Ca devrait le faire ! Même si je ne suis pas une sportive acharnée, je me débrouille. Le tout est de se faire confiance ! Alors place à de nouvelles sensations avec le Skike Trek. Effectivement, ce sport est accessible aux débutants. Bonne occasion de se faire plaisir en famille ou entre amis !

Après le coaching d’une 1/2 heure avec Christine et Angélique, enfin opérationnelle pour une heure de balade en ville haute de Provins. C’est génial pour admirer au plus près les sites classés Patrimoine mondial de l’Unesco. La team du Skike Trek 77 m’a permis d’embarquer pour un sport multi-sensations, au cœur du culturel, ma passion !

Source: Skike Trek 77 page Facebook

Si le menu de cette journée t’a plu, jette un coup d’œil sur la suite !

Cité médiévale de Provins : Tous à vélo pour une découverte inoubliable des sites !

C’est possible. Avec la formule « Escapade à vélo et douceur à la Rose », tu commences par l’effort pour finir par être BIEN réconforté. Une échappée belle en vélo dans la cité aux célèbres foires, ça te tente ? Promesse d’un vrai moment découverte.

Et pour cause ! Avec des vélos à assistance électrique, pas besoin d’efforts pour naviguer entre ville basse et ville haute. J’ai pu sereinement profiter des commentaires du guide. La classe pour parfaire ma culture G. Et devenir incollable sur les atouts de la cité au patrimoine classé par l’Unesco. Des remparts du XIIème siècle au prieuré Saint Ayoul, j’ai toute la panoplie.

Comme annoncé plus haut, après l’effort, le réconfort ! Avec mon panier repas en main, je m’installe dans l’aire de pique-nique couverte, emplacement réservé au groupe par l’office du tourisme de Provins. Merci pour la petite attention😊

Et pour bien engager l’après-midi, place à la Rose de Provins🌹. D’abord avec un conte ! Bruno, propriétaire de la Roseraie de Provins et passionné par la Rosa Gallica Officinalis, nous a offert ses lumières sur l’histoire de cette fleur devenue emblème de Provins. Pendue à ses lèvres, je n’ai pas vu le temps passer… Puis après la théorie, place à la pratique ! Avec ses conseils éclairés, tailler le rosier devient pour nous un jeu d’enfant. Moi qui avait peur de me piquer.

De chez Bruno, je ne suis pas repartie les mains vides. Loin de là ! J’ai emporté avec moi un tas de conseils précieux et surtout un rosier de Provins, que je continue à bichonner.

Pour clore en « gouté » mon escapade, direction la Ronde des Abeilles. On y retrouve Carla, apicultrice et confiseur artisanal. Passionnée par son métier et très disponible, elle nous propose de gouter son célèbre bonbon au miel et à la rose.

« A tomber » Et j’ai une certaine expérience en la matière ! 😋Attention, réputé pour ses vertus apaisantes, vous ne pourrez plus vous en passer.

Source: La Ronde des Abeilles.fr

Alors, que penses tu de ce menu ? Une journée plus que bien remplie ! Et si après ça, tu as encore du temps devant toi, laisse toi tenter par l’escapade « détente ».

A PROVINS, Prendre du temps pour se détendre, booster son moral : excellent pour la santé

« Last but not least » comme dirait nos amis anglophones.

« Escapade détente et bien être à Provins », belle promesse et réalité plus qu’à la hauteur ! Après une matinée à déambuler le long des cours d’eau de la cité médiévale de Provins: Durteint, Voulzie, … (Et oui, ils sont nombreux) notre guide, passionné, nous explique simplement le rôle de ces cours d’eau dans la vie quotidienne au Moyen Age. Un temps de partage culturel où je découvre le lifestyle médiéval sans jamais m’ennuyer. Cool !

Le déjeuner, un temps fort de ma journée ! Accueil, cadre, service, tout était au TOP. Accueillie dans ma chambre, privatisée par l’établissement Aux vieux Remparts, j’étais aux anges. Le chef est venu spécialement me conseiller sur le menu du jour. Belle attention !

14h30, Mon après-midi tant attendue était toute proche. Prête à recevoir le bouquet final : mon « Massage à la Rose » 45 minutes de pure détente, relaxation complète accompagnée par le parfum subtil de la Rose. HOURAAA Libérée de mes tensions nerveuses, je rentre chez moi vivifiée.

A toutes et tous ceux qui lisent ces lignes, pensez à vous faire plaisir ! A travers ces journées programmées ou simplement en contactant directement les établissements.

Imene Sahbi, publié le 18/02/2021

Liens pratiques:

A lire aussi Provins: Marché de Noël médiéval versus Covid-19

Mon blog est gratuit, non sponsorisé! Alors si cet article t’a plu, tu peux:

👣Suivre Histoires près de Soi sur ma page Facebook

📬Recevoir ma Newsletter en t’inscrivant ci-dessous:

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.

Retour vers la page d’Accueil Histoires près de Soi

Catégories
Conseils

Conseils pour ne pas avoir froid aux pieds en hiver

Comme la plupart d’entre nous, quand l’hiver arrive, je suis tiraillée ! Entre l’envie de respirer l’air extérieur, faire mon jogging, profiter de la neige tant qu’elle est là d’un côté…Et me poser dans mon canapé, protéger mes pieds et toutes les extrémités de mon corps du froid de l’autre ! Quand le thermomètre chute, ce sont d’abord nos pieds et nos mains les premières victimes du froid. Alors je vous propose quelques conseils d’aujourd’hui et d’hier pour garder au chaud et au sec vos souches.

Opter pour les bonnes chaussures

Comme pour la vie de couple, trouver chaussure à son pied est histoire d’adaptation au milieu !

Pour bien choisir vos chaussures, n’oublier pas votre objectif principal : vos pieds doivent être éloignés à maxima du sol, de là où il gèle. Lutter contre le froid, c’est s’équiper d’une belle épaisseur de semelle. Vous trouverez facilement votre bonheur dans les propositions commerciales de chaussures à semelles épaisses .

Chaussures hiver

Mais ce n’est pas tout ! Bien se chausser les pieds, c’est aussi bien choisir le recouvrement extérieur et intérieur !

La doublure, un Indispensable, que vous pouvez choisir en feutre. Pour gérer la transpiration naturelle des pieds, optez pour une doublure amovible. Vous assurez ainsi un séchage permanent de vos petons.

Et si après avoir pris toutes ces précautions, l’humidité persiste. Il est temps pour vous d’employer la recette infaillible de Grand-Mère. Le Talc Action. Avant d’aller roupiller, saupoudrer vos chaussures de Talc. Au petit matin, vos pieds vous remercieront !

Comme pour la toiture d’une maison, vos chaussures, bien isolées, sont garantes de votre bien-être thermique.

Sélectionner les bonnes chaussettes

Pour garder des pieds bien au sec et au chaud, le choix de vos chaussettes pèse lourd dans la balance de la régulation thermique.

La matière de vos chaussettes: prenez le temps de vous y intéresser ! Un bon choix et c’est la garantie pour vos pieds d’éviter transpiration et odeur ! Les fibres naturelles comme la laine, la soie sont le TOP, à privilégier. Difficiles à démocratiser compte tenu du coût, en moyenne 15 euros la paire pour la laine, 35 euros pour la soie, vous opterez pour une valeur sûre.

Chaussette laine confort et isolation thermique

Alors pensez à vous en faire offrir un lot pour les fêtes. Elles ont l’avantage de ne pas retenir les odeurs, sécher rapidement, et être résistantes. Et oui, même la soie est solide bien que très fine.

Les chaussettes en polyester, lurex ou laine acrylique seront aussi de bonnes alliées. Seul le coton est à bannir ! Comme il conserve l’humidité, il empêche vos pieds de rester au sec.

Certains pensent avoir trouvé LA solution pour lutter contre les températures en baisse. Comment ? En multipliant les couches de chaussettes. Erreur classique. Mieux vaut éviter de compresser vos pieds !

Favorisez plutôt une bonne circulation sanguine avec des chaussettes de la bonne taille. Comme pour le choix des chaussures, le bon équilibre passe par le choix de la matière, de la taille.

Accessoires d’Aujourd’hui

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.

Hier comme aujourd’hui, des ingénieurs se penchent sur votre bien être ! On conçoit pour vous des chaussettes, des collants qui vous réchauffent. Petites trouvailles technologiques très innovantes. Et pour adoucir vos journées d’hiver, les semelles thermiques, avec ou sans télécommande, peuvent prendre place dans vos chaussures.

« On n’arrête pas la technologie ! », disait l’autre. Surtout lorsqu’il s’agit de vous bichonner les pieds, de favoriser votre circulation sanguine. Avec les machines à masser les pieds, chez muscle-up. fr, c’est détente quotidienne pour vos orteils, voute plantaire y compris.

appareil de massage des pieds
Appareil de massage des pieds, usage fréquent recommandé

Et si comme moi, vous souhaitez varier le plaisir avec un massage manuel, glissez cette idée à vos proches. Vos enfants, votre compagnon s’en occuperont ! Un plaisir partagé avec ce moment bien être en famille.

Accessoires d’Hier

La chaufferette, plus particulièrement le chauffe-pieds. Bel objet que vous avez sûrement croisé chez les brocanteurs ou même dans le salon de mamie. Qu’est-ce que c’est ?

chaufferette ou chauffe-pieds
Chaufferette à braises pour pieds, XIXème siècle

Autrefois, cette petite boîte métallique avec couvercle percé permettait à la chaleur des braises de passer. Tirées d’un feu de bois, ces braises dispensaient l’énergie aux pieds, posés sur la boîte. Pour que la chaleur monte également le long des jambes, on se recouvrait d’une couverture.

Le modèle de chaufferette le plus usité est en bois à l’extérieur et doublé de fer à l’intérieur, le plus souvent avec un seau en fonte, en fer, en laiton ou cuivre, pour y déposer les braises. Voici pour l’aspect technique!

La veillée, Henri Valentin, gravure sur bois
La veillée, gravure sur bois d’Henri Valentin, 1820-1855

Ce qui me rend nostalgique de cet objet ? Son rôle émotionnel dans la vie quotidienne de nos aïeux.

Henri Vincenot, romancier français, nous livre une touchante description de cet accessoire dans son essai, La vie quotidienne des paysans bourguignons au temps de Lamartine, page 39.

La vie quotidienne des paysans Bourguignons au temps de Lamartine, essai de H. Vincenot
Couverture « La vie quotidienne des paysans Bourguignons au temps de Lamartine », Henri Vincenot, éditions Hachette

« La chaufferette ? Il faut en parler car c’était la meilleure amie de la femme : c’était une espèce de chaudron de tôle noire, avec une anse et un couvercle ajouré artistiquement de dessins en rosace. L’art de « faire une chaufferette » consistait à savoir choisir les braises, à doser la quantité de cendres, à savoir les disposer afin de laisser juste assez de tirage pour que les tisons rouges couvent toute la veillée ».

Une époque, d’avant 1950, où le savoir faire détermine votre être social. « Savoir faire et diriger un feu », une qualité essentielle à la femme de l’époque pour fonder son foyer. L’art de faire une chaufferette n’est pas à prendre à la légère quand on veut trouver chaussure à son pied !

Prendre soin de nos pieds en hiver, une préoccupation de tous les Temps. Portez un regard sur Soi en suivant nos conseils et protéger vos pieds du froid.

Et si vous souhaitez ajouter votre pierre à l’édifice, transmettez votre conseil dans les commentaires.

Imene SAHBI, bloggeuse Histoires près de Soi

Haut de page